La phlyctène

Qu'est-ce que c'est ?

 

Il s’agit d’une accumulation de liquide séreux qui provoque un décollement de l’épiderme.

 

Les causes en sont multiples : Le frottement répété, le froid, la chaleur, l’infection, le contact avec certains éléments chimiques corrosifs, très forte sensibilité aux rayons UV ou une allergie médicamenteuse ou maladie virale type Herpès.

Les traitements préventifs

 

L’aspect préventif est essentiel. Il faut préalablement renforcer la peau avant de subir les agressions mécaniques pour minimiser les conséquences d’une phlyctène.

 

Crèmes :

- NOK, Akiléine anti frottements,

- BARIEDERM, Akiléine isolante et réparatrice,

- APTONIA anti friction en stick, (…)

 

Remèdes de « grand-mère »:

 

- Le chêne:

Utilisation : Plongez dans 2 litres d’eau 100 g d’écorces de chêne que vous trouverez en herboristerie puis portez à ébullition 15 minutes et laissez refroidir.

Une fois refroidi, faites baigner vos pieds dans cette concoction 5 minutes deux fois par jour 1 semaine avant la course. Ne pas essuyer ses pieds, laissez sécher à l’air libre.

 

- Le citron:

Coupez un citron en deux et frottez votre peau deux fois par jour en laissant sécher à l’air libre.

 

Les chaussettes : A bouts renforcés, à points croisés, la technologie textile actuelle propose des chaussettes anti-friction qui sont utiles à la prévention des phlyctènes.

 

Les chaussures : L'élément le plus important est d'avoir bonne chaussure à son pied. On a toujours tendance à choisir une chaussure de running de la même pointure que ses chaussures de villes. C'est une erreur, le pied bouge davantage lors du jogging et plus encore en trail. Il faut donc, suivant les modèle, prendre une chaussure de jogging une demie à une pointure supérieure à ses chaussures de ville

 

 

Traitement

 

Stade 1: La cloche n’est pas ouverte

 

Il faut percer délicatement l’épiderme à l’aide d’une aiguille stérile ou seringue, vider le liquide séreux, désinfecter la zone avec un antiseptique local (chlorhexidine, solution non alcoolique) puis appliquer de l’isobétadine liquide. Couvrir d’une compresse de gaze stérile et d’un pansement de type Hypafix.

Stade 2: La cloche est partiellement ouverte

 

Percer la phlyctène de la même façon qu’expliquer au stade 1 et appliquer une crème antibactérienne de type Fucidin sur une compresse de gaze stérile durant le premier jour et couvrir d’un pansement de type Hypafix.

Le deuxième jour, placer un pansement hydrocolloïde directement sur la phlyctène si la zone est moins douloureuse. Le laisser jusqu’à ce qu’il tombe.

 

Stade 3: La cloche est totalement arrachée

 

Percer la phlyctène de la même façon qu’expliquer au stade 1 et appliquer une crème antibactérienne de type fucidin sur une compresse de gaze stérile durant certainement 2 à 3 jours et couvrir d’un pansement e type Hypafix.

Puis placer un pansement hydrocolloïde. Le laisser jusqu’à ce qu’il tombe.

 

Copyright Running Solutions@ All Rights Reserved